INFORMATIONS

Hacienda de España vous permet de déduire du revenu, des dons à des fins écologiques

Hacienda de España vous permet de déduire du revenu, des dons à des fins écologiques


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Cet article explique essentiellement comment le Trésor permet aux contribuables de déduire un pourcentage des dons à des fins écologiques, de leur compte de résultat sous serment. Les pourcentages qui peuvent être déduits varient en fonction de la communauté autonome dans laquelle ils résident. Pour une meilleure compréhension, nous allons illustrer avec le cas des habitants des îles Canaries.

Mais avant d'entrer dans les détails techniques, la première chose à savoir est de savoir en quoi consiste un don. Il est facile de penser que nous savons déjà ce que c'est, mais il est également facile de se confondre avec ce qu'on appelle un don. En fait, il est normal d'utiliser les deux termes comme synonymes alors qu'ils ne le sont pas.

Un don pour le RAE est un «cadeau, cadeau, mission, en particulier à des fins caritatives ou humanitaires». Au lieu de cela, il définit le don comme la livraison de biens ou de services à une personne gratuitement, volontairement sans rien attendre en retour, mais pas nécessairement à des fins caritatives ou humanitaires (par exemple, l'argent qu'un père ou une mère donne à un enfant /à).

Sur le plan fiscal, ce qui compte pour nous dans ce cas, la différence est que les dons sont déductibles d'impôt, mais pas les dons. Et bien que la loi IRPF les désigne de manière interchangeable, ce qui fait la différence, c'est à qui l'argent est donné.

Dons selon le code civil

Le Code civil inclut explicitement les dons dans son titre II avec des articles allant de 618 à 656. C'est ainsi qu'il les définit comme point de départ:

Article 618. Le don est un acte de libéralité par lequel une personne dispose librement d'une chose en faveur d'une autre, qui l'accepte.

Article 619. Il s'agit également d'un don qui est fait à une personne selon ses mérites ou pour les services rendus au donateur, pour autant qu'ils ne constituent pas des dettes exécutoires, ou celui dans lequel un impôt inférieur à la valeur du don est imposé au donateur.

La logique de l'administration fiscale à ce stade n'est pas la même que celle du citoyen ordinaire.Qu'est-ce qu'un cadeau pour vous, est toujours un don pour le Trésor. Rappelez-vous la définition du Code civil et vous verrez qu'il ne laisse aucune place au doute car il n'établit pas de différences ou n'applique aucun critère logique.

Désormais, nous allons faire des dons dans un but écologique et plus précisément dans notre exemple de la Communauté des îles Canaries et sa déduction respective de l'impôt sur le revenu des personnes physiques. Si vous avez besoin d'informations sur d'autres communautés, Findcerca.es est une bonne option que vous pouvez utiliser.

La Communauté autonome des îles Canaries, a fait usage de ses pouvoirs et, par conséquent, réglemente ses propres déductions applicables aux contribuables qui ont leur résidence habituelle sur ce territoire, telles que: les dons à des fins écologiques.

Qu'est-ce que le Trésor entend par dons à des fins écologiques

Comme prévu à l'article 3, DÉCRET Législatif 1/2009, du 21 avril, les contribuables peuvent déduire 10% du montant des dons monétaires purs et simples effectués pendant la période fiscale, et dans la limite de 10% de la totalité des frais autonomes, versée à l'une des institutions suivantes:

a) Les entités publiques dépendant de la Communauté autonome des îles Canaries, les conseils insulaires ou les corporations municipales des îles Canaries, dont la finalité est la défense et la conservation de l'environnement, ces ressources étant affectées au développement de programmes de cette nature.

b) Les entités à but non lucratif et les entités bénéficiaires du mécénat, régies respectivement aux articles 2 et 16 de la loi 49/2002 du 23 décembre sur le régime fiscal des entités à but non lucratif et les incitations fiscales au mécénat, toujours que leur objet exclusif est la défense de l'environnement et qu'ils sont inscrits dans les registres correspondants de la Communauté autonome des îles Canaries.

En revanche, le montant de la déduction ne peut excéder 150 euros.

De même, les conditions suivantes doivent être remplies conformément à l'article 5 du décret législatif 1/2009 du 21 avril:

  • Obtenir auprès de l'entité donatrice la certification dans laquelle il apparaît, en plus du numéro d'identification fiscale et des données d'identification personnelle du donateur et de l'entité donatrice, la date et la destination du don, et son montant, lorsqu'il est monétaire. Dans le cas de dons non monétaires, la valeur des biens donnés doit être accréditée, au moyen d'une certification délivrée par l'entreprise technologique bénéficiaire, ainsi que des données d'identification du document public ou de tout autre document authentique prouvant la livraison du bien ou du droit donné.
  • Constitué de la certification indiquée ci-dessus, la mention expresse que le don a été effectué de manière irrévocable et qu'il a été accepté. La révocation du don déterminera l'obligation de payer les acomptes correspondant aux avantages dont jouit la période fiscale de l'année au cours de laquelle ladite révocation intervient, sans préjudice des intérêts de retard applicables.


Vidéo: VIDEOGRAPHIE - La fiscalité de la donation (Décembre 2022).